Comment gérer son stress à l’approche du concours de Sciences Po ?

Réussir les concours de Sciences Po, c’est aussi gérer son stress à l’approche des épreuves : la pression commence à monter, les étudiants à paniquer et à douter. C’est donc la fin de cette longue préparation qui s’annonce.

1- La pression monte

Ressentir la pression, le doute et des inquiétudes lorsqu’on est tout près du jour J est normal. L’important est de ne pas craquer car le pire est déjà derrière soi..

En effet, continuer la préparation, continuer à réviser (ce n’est plus le moment de faire des fiches exhaustives) et continuer à se tester dans les conditions identiques au concours en s’entraînant constituent une base sur laquelle s’appuyer pendant ces moments de doute.

Mais le plus important est de se dire que l’on a préparé le concours pendant longtemps. Si vous vous êtes préparés sérieusement au concours, vous n’avez aucune raison de douter de vos capacités. De toute façon, après une telle préparation, il faut continuer sur son rythme et aller vers sa récompense.

Par ailleurs, il peut être utile de chercher du soutien auprès de sa famille, de son entourage et aussi auprès des amis qui préparent ce concours en même temps que soi.

2- Ne pas oublier de suivre sa discipline de travail

L’important dans ces moments difficiles est de savoir si on a suivi notre planning de préparation à la lettre et si on est prêt ou presque prêt. C’est surtout pendant ces moments qu’il faut se tester plusieurs fois aux différentes épreuves (avec les copies des années passées, des annales et des concours blancs).

En outre, il convient de ne pas laisser tomber et abandonner après tant d’effort. Être calme et concentré vous apaisera. Il faut rester motivé et garder ses objectifs en tête, mais surtout ne jamais abandonner.

3- Faire avec la pression

Au final, il faut apprendre à faire avec la pression. En effet, le jour J, la pression sera à son paroxysme. Avec tous les étudiants qui se trouveront sur le centre d’examen, il sera encore plus rude de rester concentré. C’est donc pour cela qu’il faut maîtriser la pression croissante quand le concours approche parce qu’on a l’opportunité de travailler tout seul et de progresser. Croyez en vous et en vos capacités, votre travail sera toujours récompensé.


smartprepa
Créez gratuitement dès aujourd’hui votre compte sur Smart Prépa !

Voir d'autres articles