Pourquoi les livres les plus conseillés ne sont pas les meilleurs ?

« Il est tout à fait possible de parler de livres qu’on n’a pas lus », Pierre Bayard dans Comment parler des livres qu’on n’a pas lus. L’achat des livres pour les concours de Sciences Po et des IEP est une des étapes les plus difficiles à passer. Comment traverser cette impasse ? Existe-il des indispensables à absolument lire ?

1 – Chercher les « meilleurs » livres est une erreur

La maîtrise de la méthodologie prime sur les connaissances. Ainsi, n’acheter que des livres pour emmagasiner des connaissances est une erreur fatale.

Bien sur, un minimum de connaissance est exigé, mais il faut surtout trouver des livres qui permettent de découvrir les concepts, les réflexions sur les grandes idées, les courants et les théories des différentes et importantes écoles d’historiens.

Il est de même très utile de ne pas structurer le raisonnement de façon identique à ce qu’on voit dans certains livres. Il faut absolument éviter de raconter l’histoire de façon téléologique ou tautologique. Un livre qui affirme des nuances sur des événements historiques, sociaux ou des faits d’actualités est meilleur.

Enfin, il est utile de vérifier régulièrement les livres en relation avec les concours conseillés sur les sites des IEP. Une bibliographie indicative est disponible ici

2 – Ficher les livres peut être une perte de temps

Une fois l’achat des livres nécessaires, il convient de les lire et de ficher les parties qui importantes et intéressantes pour la préparation des concours. Il n’est pas indispensable de ficher le livre dans sa totalité. Néanmoins, ficher sans apprendre est une erreur, vous vous donnez simplement l’illusion de travailler. C’est certes auto-satisfaisant mais cela ne vous aidera pas à réussir.

En plus, plusieurs lectures sont nécessaires afin de comparer, affiner votre relfexion et vos références, d’où l’importance de commencer sa préparation très tôt.

3 – Le manque d’originalité des livres destinés aux concours de Sciences Po

En achetant ses livres et même en fichant, il faut toujours chercher à se distinguer. En effet, plutôt que de choisir les livres que la majorité des étudiants achètent, essayez de trouver d’autres livres qui potentiellement vont plus loin que les simples faits historiques. Enfin, il faut toujours choisir les livres dont vous avez besoin par rapport aux livres que vous avez l’impression de vouloir. Cibler vos achats en fonctions des concours que vous passez et donc des programmes que vous devez réviser.

smartprepa
Créez dès aujourd’hui votre compte gratuit sur Smart Prépa !

Voir d'autres articles