Sciences Po vs Ecole de commerce : que choisir ?

Après la terminale, les lycéens ayant candidaté et/ou réussi l’un des concours Sciences Po et IEP peuvent aussi être tenté par d’autres orientations. Ainsi, certains sont admis dans des écoles de commerce post-bac sur dossier ou pas. Cela s’explique parce qu’ils sont de très bons élèves et font partie des profils recherchés par les grandes écoles. Pourtant, d’autres qui se retrouvent dans une situation pareille hésitent entre choisir de faire une classe préparatoire aux grandes écoles de commerce en ayant l’objectif de rentrer à HEC, l’ESSEC, ESCP Europe, l’EM Lyon ou Kedge Business School ou de rentrer à Sciences Po ou dans un IEP de Région. Donc Sciences Po VS Ecole de commerce : que choisir ?

1- Le choix des études plus riches

Etudier à Sciences Po Paris ou dans un IEP de région, c’est faire le choix en faveur des études plus riches et diverses. En effet, les étudiants dans les IEP en  général ont l’avantage d’avoir accès à un enseignement pluridisciplinaire qui incluent les disciplines des sciences humaines et sociales (sociologie, sciences politiques, économie, droit, philosophie, histoire). Le premier cycle est très généraliste mais cela convient mieux à des étudiants ouverts d’esprit, cultivés et ambitieux.

Ensuite, étudier en IEP ouvre vers davantage de possibilités quand il s’agit de l’orientation. En effet, les étudiants des IEP, via la procédure de la mutualisation, peuvent candidater dans d’autres IEP au second cycle pour accéder à d’autres masters. Leurs dossiers (s’ils ont eu un excellent parcours dans leur IEP d’origine) sont d’ailleurs plus ou moins privilégiés par rapport à ceux qui sortent d’une licence à l’université.  

Enfin, tous les IEP offrent en quelque sortent le choix aux étudiants de pouvoir s’orienter vers des études de commerce. En effet, de nombreux masters dans les IEP sont équivalents à ceux que les étudiants peuvent trouver dans les meilleures écoles de commerce. En plus, plusieurs IEP ont des doubles diplômes de niveau master avec de très grandes écoles de commerce. En effet, l’IEP de Toulouse propose le master « Affaires internationales et stratégie d’entreprise » en plus de son double diplôme de grade master avec la Toulouse Business School (TBS). Sciences Po Paris propose le master « Finance et stratégie » en plus de leurs partenariats avec HEC et la LSE (London School of Economics). Sciences Po Grenoble propose un master à spécialité « Management et gestion d’entreprise » et un autre à spécialité « études d’opinion, marketing, médias » et Sciences Po Strasbourg propose le master « Finance d’entreprise et pratique des marchés financiers.

 2- Le choix en faveur de multiples débouchés

Par ailleurs, avoir étudier dans un IEP ouvre sur de nombreux débouchés dans le secteur public et le secteur privé alors que les étudiants en écoles de commerce sont surtout attendus dans le secteur privé même s’il n’est pas  impossible pour ces derniers de travailler dans la fonction publique. Les étudiants des IEP n’ont d’ailleurs rien à envier à ceux des écoles de commerce puisqu’ils travaillent ensuite à plus de 60 % dans le secteur privé dans des domaines tels que la banque, l’audit, le conseil, la presse, l’édition, la sécurité ou la finance.

Enfin, hormis ceux qui sont diplômés des meilleurs écoles de commerce dans le top 10 en France (de HEC, ESSEC, EMLyon à la Toulouse Business School (TBS)) qui peuvent gagner plus de 40 mille euros à l’année après leurs études, le salaire brut moyen après des études en école de commerce serait de 36000 € brut par an. Et encore, ce chiffre représente plus ou moins le salaire d’un commercial fraîchement diplômé d’une  école de commerce moyenne. Néanmoins, cela varie selon les diverses orientations dans le cursus d’un étudiant  en école de commerce. Par ailleurs, comme pour les diplômés de l’IEP de Paris, il y a aussi une diversité de voies qui s’ouvrent aux étudiants qui sortent de ce type d’établissements. D’ailleurs, de même, 85 %des diplômés ont un travail 6 mois après la fin de leur formation et ils sont près de 76 % à signer un CDI dans les trois ans qui suivent l’obtention de leur diplôme.

3- Cela dépendra toujours de l’étudiant

Au final, Sciences Po Vs Ecole de commerce que choisir ? Le choix entre étudier à Sciences Po Paris/ IEP de région et rentrer dans une école de commerce reviendra toujours à l’étudiant qui a le choix. En tant qu’étudiant, il nous revient de connaître les avantages et les inconvénients des deux parcours. Cependant, cela dépend bien plus de notre profil : en effet, si on est intéressé par des études qui ouvrent sur des débouchés spécifiques et qui coûtent très chères, on a le profil pour aller en école de commerce. Mais, la formation en IEP est immédiatement professionnalisante même au premier cycle alors que pour rentrer dans les meilleures écoles de commerce, il faut faire deux ou même trois ans en CPGE quine sont pas tout de suite professionnalisantes. Et, l’avantage de faire ses études à Sciences Po ou dans un IEP dure toujours moins chères en moyenne que des études en école de commerce et offrent des possibilités d’avoir plusieurs bourses.

smartprepa
Préparez les concours Sciences Po grâce à Smart Prépa

Voir d'autres articles