Les réformes du concours commun des IEP du réseau Sciences Po en 2020

A l’exception de l’IEP de Grenoble, tous les IEP ont annoncé une réforme de leurs concours d’entrée soit pour l’an prochain (2020) ou pour 2021. En effet, Sciences Po Paris et Sciences Po Bordeaux ont été les premiers à avoir annoncé la réforme de leurs concours d’entrée en première année. Pour ces deux IEP, ce sera les épreuves écrites qui sera totalement supprimées et remplacées par d’autres procédures. Et quels sont les réformes du concours commun des IEP du réseau Sciences Po en 2020 ?

1- Les réformes du concours commun des IEP en 2020

Les IEP du réseau Sciences Po ont récemment annoncé qu’ils maintiennent belle et bien les épreuves écrites (Histoire, Questions Contemporaines, Langue vivante) pour les années à venir contrairement à Sciences Po Paris et Sciences Po Bordeaux.

De prime abord, cette réforme implique que :

·        Le concours commun d’entrée en 1ère année aura lieu le samedi 18 avril 2020 dans les sept villes du Réseau ScPo et les 10 centres délocalisés.

·        Pour tous les candidats, l’inscription au concours commun se fait via ParcourSup à partir de la date d’ouverture de la plateforme.

·        Les résultats du concours et l’affectation dans les 7 Sciences Po du réseau sont également publiés via ParcourSup. En conséquence, lors de son inscription sur la plateforme, il faudra placer ce concours comme le premier des vœux ou parmi les tous premiers vœux.

·        Les 7 Sciences Po du réseau prendront aussi en compte, à partir de 2021, des notes obtenues au nouveau baccalauréat en plus des notes obtenues aux épreuves écrites.

Cependant, ce qui reste immuable est la possibilité aux étudiants Bac+1 de passer ce concours, puisqu’il s’adresse exclusivement aux bacheliers 2019 et 2020.

2- Les épreuves avec la réforme

Avant, l’épreuve d’Histoire consistait à un sujet unique proposé. Il était tiré du programme ‘’ Le monde, l’Europe, la France de 1945 à nos jours’’. C’était une épreuve de 3 heures durant lesquelles les étudiants devaient faire une dissertation qui devait obligatoirement suivre la méthodologie des IEP. A partir de 2020, l’épreuve d’Histoire sera une analyse de document(s) sur  2 heures et de coefficient 3. Il s’agira d’un seul sujet , l’analyse de document(s) est guidée par plusieurs questions et la nature de l’épreuve correspond à ce qui est demandé aux élèves lors du baccalauréat en principe même s’il faudra toujours faire preuve de rigueur, d’esprit critique, d’ouverture d’esprit, de curiosité et faire montre de sa culture et de ses connaissances.

S’agissant du nouveau programme instauré avec cette réforme, les candidats devront maîtriser et emmagasiner des connaissances sur « Les Puissances et conflits dans le monde depuis 1945 ». L’accent sera mis sur les États-Unis et la Chine dans leurs rapports avec le monde depuis 1945. L’épreuve insistera surtout sur les conflits de la guerre froide et de la décolonisation et s’intéressera à un foyer de conflit particulier : le Proche et Moyen-Orient. Cependant, les chapitres qui concernent spécifiquement la France (évolutions institutionnelles et politiques de la France) ne feront pas l’objet d’un sujet du concours. Cependant la France pourra être évoquée lorsqu’il sera question d’enjeux à dimension internationale (décolonisation, guerre froide, etc.). Une bibliographie indicative est proposée aux candidats. Elle est à retrouver sur le site internet du Réseau ScPo.

Ensuite, en 2020, les thèmes à révisés pour l’épreuve de Questions Contemporaines seront encore une fois « Le Secret » comme l’an dernier (2019) et « Révolutions ».Les modalités pour cette épreuve ne changeront pourtant pas : il s’agira d’une dissertation de coefficient 3 à faire sur 3 heures. Les candidats disposeront d’un sujet à choisir entre deux, à partir de ces deux thèmes. En outre, dorénavant, un des deux thèmes est conservé pendant deux ans.

Enfin, l’épreuve de langue vivante ne changera pas pour l’année 2020 : il consistera toujours de questions de compréhension et d’un essai à faire sur  1h30 et de coefficient 2. Les candidats auront toujours le choix entre l’anglais, l’allemand, l’espagnol et l’italien.

3- Préparer ce concours avec Smart Prépa

Le concours commun des 7 IEP de région est donc réformé. Les modalités pour certaines épreuves comme l’Histoire et même l’épreuve de langue vivante seront amenées à être modifiées. Cependant, Smart Prépa est une prépa en ligne qui s’est avant tout adapté à tous ces bouleversements que ce soit pour ce concours-là ou pour le concours de Sciences Po Bordeaux à partir de 2020 ou de Sciences Po Paris à Paris de 2021. Les candidats à ces concours qui auront fait le choix de Smart Prépa seront accompagnés par des tuteurs et des tutrices compétentes qui seront mis à leur disposition pour les conseiller, faire le point sur leur progression une fois par mois… Avec Smart Prépa, ils disposeront des cours les plus récents et les mieux rédigés que ce soit pour les langues, pour l’Histoire ou pour les Questions Contemporaines. D’ailleurs, ceux qui préparent les concours de Sciences Po Paris ou de Sciences Po Bordeaux pourront bénéficier de l’aide des conseillers de Smart Prépa pour constituer leurs dossiers et rédiger leurs lettres de motivation.

smartprepa
Préparez les concours Sciences Po grâce à Smart Prépa

Voir d'autres articles